Maitreya Institute Amsterdam
The Buddha Project

Mission

Mission

Ce projet est également le résultat de la lutte personnelle d’un enseignant bouddhiste pour se frayer un chemin à travers les tendances sectaires et les préjugés culturels, afin d’avoir une expérience personnelle du Dharma au-delà de la compréhension intellectuelle. Ce projet est aussi une façon de rendre la pareille à l’immense gentillesse des professeurs qui ont généreusement partagé leur sagesse et l’ont guidé sur son chemin.

Bien que chaque aspect du Buddha Project soit nécessairement bien ancré dans la théorie et la pratique des traditions bouddhistes tibétaines Gelug et Theravāda, le praticien occupe une place centrale. La destination du chemin, le plein éveil, est la même pour tous les pratiquants. En même temps, le chemin pour y parvenir varie d’une personne à l’autre. Certains progressent par le calme, d’autres par la perspicacité, d’autres par le raisonnement et d’autres encore par la foi. Le Bouddha a toujours voulu que les méthodes s’adaptent au cheminement de chaque praticien. Les méthodes orientales doivent être traduites pour que les vastes connaissances bouddhistes soient accessibles aux praticiens d’origine occidentale.

Le projet Buddha s’efforce d’être complet en proposant cinq branches complémentaires :

  • Formation à la méditation approfondie : un cours en ligne de quatre ans portant sur les principales perspectives bouddhistes du Theravada, du Yogacara, du Madhyamaka et du Tantra. Il propose des méditations guidées hebdomadaires, des conférences et un espace pour les questions et le dialogue.
  • Retraites : quatre à six retraites annuelles (en direct et en ligne) dans différents lieux, axées sur Vipassana, Compassion et Mahamudra.
  • Yogi Bootcamp : une formation intensive d’un an à la méditation personnelle avec des instructions périodiques et des entretiens individuels en ligne.
  • Buddha Research Project : une collaboration avec des chercheurs des universités de Nîmes et de Lausanne, et Mind & Life Europe, pour étudier les changements provoqués par la méditation à long terme dans la perception, l’expérience personnelle vécue, les relations sociales et la formation du sens.
  • Burning Bush Project : activités de collaboration visant à créer un apprentissage commun avec des contemplatifs issus de diverses traditions religieuses et approches humanistes.
General PR_Arhat

The primary aim of The Buddha Project (TBP) is to create access for a modern Western audience to the full range of traditional Buddhist contemplative and meditative methods. Both in a style that is appropriate to Western Buddhist practitioners, and with the necessary long-term support, safe environment, and conducive community to help them progress. It also seeks to embed Buddhist contemplative practices in the Western cultural context through methodology, scientific research, and collaboration with other contemplative traditions, both religious and humanistic.

TBP was initially conceived as a response to advice from Lama Zopa, the co-founder of the worldwide Tibetan Buddhist organization, the FPMT. He cautioned that without realizations of the path to enlightenment, for which a meditative practice is essential, Buddhism might become a mere academic interest. It is also inspired by Sayadaw U Pandita, a Burmese Buddhist monk and meditation master well-known for his deep understanding of the Buddha’s teachings, and his insistence that nirvana can be achieved in this very life.

TBP’s current form has grown through a decade-long continuous dialogue with students about their challenges and needs in their practice and attempts to meet these.